Intelligence économique et Open Data : entre protection de l’innovation et ouverture des données

Thème : Les perspectives de développement autour de l'Open Data

Mercredi 29 Mai 2013, de 11h à 13h
Salle Milan

Alors que le mouvement de l’ouverture des données prend de l’ampleur, que les ministères, les collectivités, les organismes publics mais aussi certaines entreprises développent des stratégies d’ouverture afin de favoriser la transparence de leurs actions et leur attractivité, des voix se font entendre pour alerter sur les dangers d’une trop grande ouverture. Comment, dans ce contexte, protéger les travaux de recherche ou le secret des affaires dans un environnement de plus en concurrentiel ? Ne doit-on pas concevoir l’ouverture des données  comme un des piliers d’une politique géostratégique digitale, à l’instar des Etats-Unis ?

A travers des exemples pris dans le domaine de l'information diplomatique, l’information brevet, l’information d’entreprise, cette session interrogera les contradictions et les tensions entre la protection de l'innovation et le secret des affaires face au mouvement Open Data.

 

Animateur : Thibault Du Manoir de Juaye, Avocat à la cour, spécialiste de l'intelligence économique, spécialiste du droit de la propriété intellectuelle, Société d'avocats Du Manoir de Juaye

Intervenants :

Charles Battista, Directeur des Relations Externes, Altarès

Nicolas Chapuis, Directeur des systèmes d'information, Ministère des Affaires Etrangères

Philippe Clerc, Senior Advisor in Competitive Intelligence, CCI France

Christian Harbulot, Directeur, Ecole de Guerre Economique, Directeur Associé, Spin Partners

Emmanuel Texier, Chargé de mission, FIGEC

Nicolas Torno, Responsable du service Brevets et Inventions, Direction des Applications de la Recherche et des Relations Industrielles, Institut Pasteur

Définir une stratégie du faible au fort

Le développement de l’open data implique une réflexion lucide sur la problématique de la protection de l'information stratégique, de la souveraineté nationale et de la sécurité du pays.
Les enjeux  du passage de notre système éducatif au numérique constituent un test primordial sur la capacité de la puissance publique à relever plusieurs défis :

Christian Harbulot, Directeur, Ecole de Guerre Economique, Directeur Associé, Spin Partners

La valorisation des brevets à l’Institut Pasteur : une ouverture raisonnée vers l’extérieur

A travers le retour d'expérience de l'Insitut Pasteur, Nicolas Torno évoquera les principes forts de l'ouverture raisonnée des brevets :

 

Nicolas Torno, Responsable du service Brevets et Inventions, Direction des Applications de la Recherche et des Relations Industrielles, Institut Pasteur

La diplomatie numérique au service de la diplomatie économique : comment partager l'information régalienne ?

La révolution numérique, au premier rang desquels l'essor des réseaux sociaux et du nomadisme, bouleverse le traitement de l'information ; la diplomatie, de par ses missions d'information et de négociation sur les questions internationales, est bien placée pour relever le défi des évolutions en cours. Le Quai d'Orsay a entrepris le développement d'un portail interministériel de la correspondance diplomatique, qui s'appuie sur un réseau social professionnel afin de mieux partager les données et les analyses rassemblées et produites quotidiennement par nos diplomates, pour permettre à l'ensemble de l'Etat, et aussi à nos entreprises, d'en tirer profit pour anticiper et agir à bon escient. La sécurité de ce nouveau système d'information est élaborée en fonction des nouveaux usages : l'expérience atteste que la sécurité est plus forte lorsqu'elle contribue à la satisfaction du besoin de partage et pas seulement au droit d'en connaître.

 

Nicolas Chapuis, Directeur des systèmes d'information, Ministère des Affaires Etrangères