Le web de données : vers un espace universel de connaissances partagées, connectées, interrogeables et réutilisables

Thème : L'économie numérique et le traitement avancé des données : levier de croissance et de compétitivité en France et en Europe

Jeudi 30 Mai 2013, de 16h15 à 18h15
Salle plénière

La convergence de l'Open Data et des technologies du web sémantique ont permis la création d'un web de données ouvertes, interconnectées et de quelques modèles d'organisation des données adaptés à différents domaines. Ce web des données s'étend rapidement avec  de nombreuses initiatives de publication des institutions culturelles, universités, projets collaboratifs, ONG, gouvernements, organisations internationales. Le web de données devient le socle d'une nouvelle génération de services à haute valeur ajoutée pour la manipulation de connaissances complexes. Les projets tel que Watson d'IBM ou SIRI d'Apple laissent entrevoir les extraordinaires capacités des systèmes à fournir une information précise et contextuelle à des demandes formulées comme des questions ouvertes, que ce soit pour des applications grand public ou des applications professionnelles. Un rêve de l’humanité se réalise : un espace universel de connaissances partagées, connectées, interrogeables, réutilisables en cours de création.

Cet atelier vous propose une série de cas d’usages illustrant les bénéficies des approches sémantiques et « web of data » dans différents domaines : scientifique, juridique, santé, culturel, …

Animateur : Jean Delahousse, Consultant Senior, JDC

Intervenants :

Jean Charlet, Chargé de mission recherche à l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, rattaché à l’U872 de l’INSERM , Professeur associé à l’École Centrale Paris

Esther Dzalé Yeumo Kaboré, Ingénieur en Informatique, INRA

Alexandre Monnin, Chercheur invité à l'IKKM (Weimar), auteur d'une thèse de philosophie sur l'architecture du Web et chercheur associé à Paris 1, chercheur associé chez Inria, Co-initiateur du projet SemanticPedia

Jamal Rezzouk, Chief Technology Officer, Viasema

Des ontologies en médecine. Pour quel Web de données ?

Le web sémantique a réactivé les recherches sur terminologies médicales et leurs usages. Nous montrerons qu'en médecine, on développe des ontologies riches, souvent ad hoc, qui permettent d'envisager des applications professionnelles porteuses de sens et utiles. Ces applications permettent d'interroger ce que pourait être le Web de données en médecine.

Jean Charlet, Chargé de mission recherche à l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, rattaché à l’U872 de l’INSERM , Professeur associé à l’École Centrale Paris

Enrichissement sémantique de contenu et Web de Données : retour d'expérience et bonnes pratiques

L'émergence commerciale des technologies du Web de Données s'exprime aujourd'hui au travers d'un discours marketing dont le vocabulaire peut sembler parfois déroutant : métadonnées, annotations, ontologies,RDF/OWL, SPARQL, web sémantique... Dans cette présentation, sur la base de retour d'expérience, nous présenterons un panorama des besoins en enrichissement sémantique de contenu,  nous les replacerons par rapport à ces technologies et nous proposerons un certain nombre de recommandations pragmatiques pour mener à bien ce type de projets. Vous êtes perdus ? Nous vous indiquerons le chemin !"

Jamal Rezzouk, Chief Technology Officer, Viasema

Retour d'expérience sur la publication de données expérimentales dans le Web des données

Esther Dzalé fera un retour d'expérience sur la publication de données d'observation de chenilles processionnaires résultant du programme ALTERPRO, partenariat entre l'INRA, Plante&Cité, ONEMA et Plan Ecophyto 2018. L'objectif du programme ALTERPRO consiste à mettre au point des stratégies de piégeage combinées pour la gestion de la processionnaire du pin dans des zones non agricoles. Pourquoi publier des données expérimentales dans le Web de données? Qu'est-ce que cela implique en terme de méthodologie? Quelles valorisations possibles? 

Esther Dzalé Yeumo Kaboré, Ingénieur en Informatique, INRA

DBpedia ou le Linked open data et la question du public. Interopérabilité, controverses et édification d'un monde commun.

En rappelant les principes de l'architecture du Web, cette intervention soulignera l'importance acquise par DBpedia comme référentiel central du Web de données, constitué à partir de Wikipédia. Les enjeux politiques et philosophiques de cette initiative seront également abordés. En effet, l'initiative DBpédia doit être interrogée au prisme de la question du public et de la démocratie, dans la perspective du philosophe américain John Dewey et de travaux plus contemporains.

 

Alexandre Monnin, Chercheur invité à l'IKKM (Weimar), auteur d'une thèse de philosophie sur l'architecture du Web et chercheur associé à Paris 1, chercheur associé chez Inria, Co-initiateur du projet SemanticPedia