Market Intelligence : quel devenir de la veille face aux changements de technologies et de méthodologies de traitement de l’information ?

Thème : L'innovation en question : regards croisés des groupes de travail du GFII

Mercredi 7 Décembre 2016, de 16h à 17h

La table ronde interrogera l’impact des innovations dans le traitement des données et des contenus sur les métiers, les prestations et l’organisation de la fonction veille. Le Big Data challenge aujourd’hui  les formules orthodoxes de la veille en modifiant les besoins des utilisateurs.  Pour se maintenir dans un contexte d’érosion budgétaire, la veille s’inscrit plus étroitement au service du pilotage des organisations et réaffirme la dimension stratégique de ses livrables, comme en témoigne l’essor de la market intelligence. Ces évolutions invitent les praticiens à se positionner par rapport à des savoir-faire et des approches nouvelles (dataviz, fouille de contenus, etc.). Ce repositionnement fait potentiellement bouger les lignes entre les métiers et les questionnements sont multiples, tant sur l’acquisition de compétences que le management des équipes, la conception des livrables, l’industrialisation ou le pilotage des offres.

Cette table ronde abordera les évolutions en cours à la suite d’une restitution des tendances mises en lumière dans les différents séminaires du groupe de travail « Veille et Analytique » du GFII.

Animation : Odile QUESNEL, Responsable ArgusLab, Argus de la Presse et co-animatrice du groupe de travail « Veille & Analytique » du GFII

Intervenants :
- Talel ABDESSALEM, Titulaire de la chaire Big Data & Market Insights, Télécom ParisTech
- Grégoire HENROTTE, ‎Directeur en charge des Veilles stratégiques, SVP
- Arnaud MARQUANT, Industry & Facilities Division - Corporate Business Lines - Performance Manager, Bureau Veritas
- Odile QUESNEL, Responsable ArgusLab, Argus de la Presse et co-animatrice du groupe de travail « Veille & Analytique » du GFII (Restitution des tendances mises en lumière dans le cadre du groupe veille & analytique du GFII)