Les MOOC, un atout pour une politique d’intelligence économique digitale ?

Mardi 9 Décembre 2014, de 11h à 12h45
Salle 3

Au-delà d'un dispositif pédagogique, les MOOC  constituent aujourd'hui un atout pour construire la diplomatie digitale de la France en facilitant la diffusion des enseignements dispensés par les universités, en faisant rayonner les contenus scientifiques au-delà de leurs bassins linguistiques d’origine, et en renforçant la marque des établissements d’enseignement supérieur à l’international. Mais les MOOC font basculer aussi l’enseignement supérieur dans une économie numérique marquée par la guerre des plateformes, où la masse critique et la maîtrise de la data procurent des avantages concurrentiels.

Si les bénéfices sociaux et culturels attendus sont énormes, de nombreuses questions demeurent sur l’impact de ce nouveau modèle. Quelle sera la place des établissements nationaux et européens dans la compétition internationale ? Quelles stratégies définir pour préserver la diversité linguistique, culturelle et conceptuelle dans la diffusion des savoirs ? Quelle relation entretiendront les établissements avec les fournisseurs de plateformes et les acteurs du web ? Quels sont les risques de captation de valeur par des opérateurs technologiques en position dominante ?

De même, les «  learning analytics » représentent une opportunité pour analyser les performances des établissements, des enseignants et des étudiants afin de produire de nouveaux services de pilotage des établissements, d'orientation ou de recrutement.  Mais la donnée d’enseignement est une information sensible, avec un enjeu de souveraineté numérique fort pour les Etats. Au-delà des questions de fraudes et d’usurpation d’identité lors des examens en ligne, quels sont les enjeux autour de la sécurité des données ? Quelles sont les opportunités et les risques associés à la mise à disposition de ces données  aux acteurs du Big Data ?

Animateur : Olivier Delteil, Les Echos

Intervenants :

Les ateliers-lab sont conçus comme des sessions de co-création, au cours desquelles des experts interviennent de manière courte pour présenter un projet, une innovation ou une analyse. Les participants à l’atelier (en nombre limité) sont ensuite invités à contribuer à la réflexion.