Plénière de clôture - Les nouvelles formes de création de contenus : automatisation, multimédia, transmédia...

Mardi 9 Décembre 2014, de 14h à 16h
Salle plénière

La multiplicité des écrans, des sources et des canaux d’information, la puissance d’internet et des réseaux sociaux qui envahissent toutes les sphères de la pensée comme de l’action, la prégnance partout de l’image se conjuguent aujourd’hui en une myriade d’hybridations à la fois fécondes mais aussi porteuses d’interrogations quant à leurs conséquences sur l’avenir de nos sociétés.

Possibilité pour tout un chacun de produire ses propres contenus, visualisation des informations, réutilisation multiforme de contenus existants, traitement automatique des informations et des images sont la manifestation des méthodes, pratiques et technologies nouvelles qui s’installent sans cesse dans le paysage. Tout le monde est concerné : les sites web de contenus, la presse, la blogosphère, mais aussi le transmédia, au carrefour de la télévision, de l’audiovisuel et des réseaux sociaux, qui introduit la co-production de contenus multimédias interactive entre créateurs et consommateurs. Dans ce contexte, de nouveaux métiers apparaissent comme de nouvelles stratégies de la part des acteurs des médias et du Net. Mais plusieurs questions se posent.

Comment garantir la qualité et la fiabilité de l’information dans cette nouvelle donne ? Qui produit réellement l'information ? Qui vérifie les sources ? Qui parle ou écrit ? La multiplicité des supports ajoute au volume exponentiel d'informations disponibles, et génère le besoin de nouveaux outils capables d'analyser et de surveiller cette masse.

Face à l’omniprésence des restitutions graphiques de l’information et du vecteur vidéo, quelle sera la place de l’écrit dans la société de la connaissance de demain ?  Face au journalisme-robot d’articles et de synthèses, à l’agrégation multiformes de données et d'images tirées d’algorithmes, quelle sera la place de l'humain dans l'analyse, la réflexion, et l'utilisation même de l'information ? L'humain deviendra-t-il  une variable d'ajustement ou un artisan de l'information plus créatif dans son métier, et réceptif  comme individu au "do it yourself, share it together" favorisant l'esprit critique ?

Cette plénière de clôture sera marquée par des interventions prospectives de grands témoins et des présentations d’initiatives innovantes menées par des fournisseurs de services d’information professionnelle. Une séance de pécha kusha stimulera la réflexion, en illustrant les dernières tendances de la création de contenus numériques.

Animateurs : Daniel Confland, Consultant et Louise Guerre, PDG de Serda-Archimag

Automatisation de l'information : un journalisme artificiel est-il possible ?
Nicolas Pélissier, docteur en sciences politiques. Maître de conférences et Directeur adjoint du département des sciences de la communication, secrétaire général du laboratoire I3M, Université de Nice Sophia-Antipolis et Toulon.

Pecha Kucha : les innovations dans le digital publishing
En partenariat avec DPI, le Do Tank du Digital Publishing Institute

Table ronde : automatisation, multimédia, transmédia et personnalisation

L'homme à l'ère des automatismes
Jean-Michel Besnier, professeur de philosophe à Paris IV-La Sorbonne, auteur de "L'homme simplifié : le syndrome de la touche étoile".