Mining, analyse et aide à la décision : projets innovants et perspectives dans l’exploitation des big data

Thème : L'économie numérique et le traitement avancé des données : levier de croissance et de compétitivité en France et en Europe

Mercredi 29 Mai 2013, de 11h à 13h
Salle Paris

Les Big data ne sont pas une mode. Le volume de données traitées par les entreprises et les organisations va augmenter d'un facteur 30 d'ici 2020 (IDC, décembre 2012). La plupart seront des données non-structurées, dont le volume est amené à croître cinq fois plus vite que celui des données structurées. Face à de tels scénarios, l'automatisation des traitements s'impose comme une nécessité.

Les performances acquises par les systèmes analytiques ces dernières années permettent aujourd'hui de relever, au moins partiellement, ces défis. Des services de pointe se développent pour « faire parler » les données (visualisation, mining, analyse prédictive ...), introduisant dans les usages la dimension du temps-réel qui bouleverse les cycles de prise de décision, d'innovation et les modes de constitution des savoirs.

Mais le passage au traitement des données de masse implique, quel que soit le domaine, un remodelage en profondeur des outils et systèmes d'information, des méthodes et des logiques de gouvernance de l'information. A côté des compétences traditionnelles, de nouveaux savoir-faire sont requis.

Cet atelier vous propose une série d'interventions et de retours d'expériences sur des projets innovants dans les domaines du traitement des données de santé, et de la recherche scientifique.

 

Animateur : Charles Huot, Directeur général délégué en charge du développement stratégique et de l'innovation, TEMIS

Intervenants :

Jean-François Forget, Directeur Développement et Stratégie Produits, VIDAL

Dominique Perrot, Directeur du développement des nouvelles activités, IMS Health

Christophe Richard, Directeur Médical – Médecin de l’hébergeur, Santeos

Alain-Jacques Valleron, Professeur à l’Université Pierre et Marie Curie, Membre de l’Académie des Sciences

"MASTODONS" un défi "big data" au CNRS

Présentation du défi "Mastodons" lancé en 2012 par le CNRS. Cette action porte sur la gestion, l'analyse et l'exploitation de très grandes masses de données scientifiques avec comme objectif majeur de favoriser l’émergence d’une communauté scientifique interdisciplinaire autour de la science des données et de produire des solutions originales sur le périmètre des données scientifique.

Véronique Donzeau Gouge, Professeur en informatique , Conservatoire des Arts et Metiers (CNAM), en délégation CNRS à l'Institut des Sciences et de la Communication du CNRS (ISCC)

Du génome à l’environnementome. Les grandes bases de données au service de la recherche des causes des grandes pathologies.

Depuis une dizaine d’années les coûts du génotypage ont baissé permettant d’obtenir des millions d’informations génomiques par malade. En plus, maintenant d’innombrables bases de données environnementales existent qui peuvent à leur tour être mises en correspondance avec la trajectoire de vie des patients. L’analyse conjointe de l’ensemble de ces données peut permettre de mieux comprendre la causalité des grandes maladies complexes. L’exposé prendra l’exemple du diabète de type 1 (diabète juvénile).

Alain-Jacques Valleron, Professeur à l’Université Pierre et Marie Curie, Membre de l’Académie des Sciences